Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Annulation des élections à Corbeil-Essonnes : La fin d’un système combattu 13 années par Les Verts

Communiqué de presse des Verts Corbeil-Essonnes

Corbeil-Essonnes Ecologie

8 juin 2009

Il y a donc une justice dans notre pays. Le Conseil d’Etat a rendu public
ce matin son jugement annulant les élections municipales pour « dons
d’argent d’une ampleur significative, y compris pendant la période
électorale… ». S. Dassault est par conséquent déclaré inéligible pour un
an et ne pourra pas se présenter aux nouvelles élections.

C’est la fin d’un redoutable et cynique système de clientélisme ancré sur
l’appareil municipal et la distribution de la fortune personnelle de Serge
Dassault ; un clientélisme qui s’est exprimé dans tous les compartiments
de l’action municipale et jusque dans le moment sacré du suffrage
universel. C’est pour poser un geste éthique face à ce constat que Jacques
Picard a démissionné de son poste de conseiller municipal le 1er janvier
2009, après y avoir siégé 13 ans.

Mais c’est aussi l’extraordinaire mépris de la démocratie exprimé par cet
industriel vivant des commandes de l’Etat et égaré dans la gestion
publique qui est sanctionné : mépris de la délibération et des règles de
la gestion publique et, finalement, dans une longue dérive, trucage des
élections.

Au-delà, c’est toute une municipalité UMP-MODEM et quelques jeunes élus
entraînés dans l’aventure qui portent la responsabilité, par leur silence
- tous savaient - de la dégradation du rapport à la politique et à
l’action publique dans notre ville, déjà sinistrée par la crise sociale.
Qu’elle en soit sanctionnée.


Une nouvelle période s’ouvre.

Comme cela était prévisible, Bruno Piriou, tête de liste de la liste de
rassemblement de 2ème tour et de la liste LaVillEnsemble au 1er tour dont
Jacques Picard était le n°3, est également déclaré inéligible pour
plusieurs erreurs dans ses comptes de campagne (erreurs qui à ce niveau ne
pardonnent pas).

D’autre part, le séisme des élections européennes – écart Vert/PS de 19 à
14 % en Essonne et de 17 à 15% en faveur des Verts à Corbeil-Essonnes -
change radicalement la donne et nos ambitions.

Une situation politique nouvelle se présente dans une ville dévastée par
les 14 années de gestion de S. Dassault. Les Verts et leur réseau, forts
de la crédibilité de Jacques Picard acquise au conseil municipal pendant
13 ans d’opposition et poussés par le souffle du score de la liste Europe
Ecologie ont à la fois une ambition et des responsabilités dans
l’alternance possible pour cette ville.

Jacques Picard sera donc logiquement la pièce maîtresse d’une liste
d’union dès le premier tour que les Corbeil-Essonnois attendent. C’est à
cela que nous nous emploierons dans les prochaines heures. C’est tout un
système de valeurs qui est à reconstruire à Corbeil-Essonnes.

Corbeil-Essonnes Ecologie

Contact :

Jacques Picard :

Conseiller municipal Vert d’opposition
à Corbeil-Essonnes de juin 95 à janvier 2009
06 80 16 64 33 – jpicard@no-log.org

Fabrice Thépin :
Secrétaire des Verts de Corbeil-Essonnes
06 76 65 13 26

Posté le 8 juin 2009
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info