Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

L’initiative du Conseil Général du Finistère de déployer la technologie WIMAX dans le département en est à l’origine

Technologies sans fil en question

Un communiqué du Collectif Vigilance 29

Le samedi 13 juin dernier, s’est tenue la réunion constitutive du Collectif VIGILANCE 29 sur les TECHNOLOGIES SANS FIL au Relecq-Kerhuon. Le choix de ce lieu était symbolique, car cette ville s’est portée candidate pour participer à l’expérimentation de la limite maximale d’exposition aux champs électromagnétiques de 0.6 Volts/m., défendue par les scientifiques internationaux indépendants et proposée par l’association « Robin des Toits » à l’occasion du « Grenelle de la téléphonie mobile ».

L’objectif de ce collectif, constitué d’associations finistériennes engagées dans des actions contre les pollutions électromagnétiques (notamment téléphonie mobile), est d’informer et de sensibiliser les citoyens sur les dangers d’une exposition aux champs électromagnétiques, mais également d’interpeller les collectivités et les élus sur ce point, en proposant des alternatives.

L’initiative du Conseil Général du Finistère pour déployer la technologie WIMAX (wifi à très grande échelle et plus forte puissance) dans les zones non desservies en Internet haut débit, a motivé la création de ce collectif, lequel s’inquiète tout particulièrement des impacts sanitaires que de nouvelles pollutions électromagnétiques pourraient avoir sur la population.
D’autant plus que d’autres solutions existent (fibre optique, NRA-ZO, CPL, …), plus satisfaisantes sur le plan technique, et moins porteuses de risques.

Une des premières actions du collectif sera de prendre contact avec le Conseil Général pour savoir à quel stade en est le projet WIMAX dans le Finistère.

Les membres du collectif sont :
AE2D (Brest), L’Arbre de Vie (Brest), Bien Vivre au Cléguer (Plougastel-Daoulas), Le Collectif pour l’application du principe de précaution – CAPP (Loctudy), Bien vivre à Trévignon (Trégunc), Sauvegarde du Trégor (Plestin-Les-Grèves), Force 5 (Plougasnou), Le Groupe IDEES (Morlaix), APURSETAP (Locmaria-Plouzané), Riverains de l’Elorn (Landerneau).

Le collectif appelle toutes les associations finistériennes engagées dans le même sens à le rejoindre.


Contacts :

AE2D

APURSETAP

Posté le 19 juin 2009
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info