Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Sac à sapin garanti sans ogm ?

Limagrain (et OGM) sponsorisé par Handicap International ?

A qui profite la vente du sac à sapin en biolice produit par ULICE (filiale de Limagrain holding, 4 ème semencier mondial) ?

Je me pose de sérieuses questions à propos du sac à sapin... J’ai d’ailleurs écrit à Handicap international via le site national, par 2 fois, et n’ai jamais reçu de réponse.

Je me suis tout d’abord extasiée comme tout le monde : bonne idée, généreuse etc, et surtout biodégradable et garanti sans OGM. 

Et puis je me suis demandée pourquoi cela coutait si cher, 5 euros pour un sac quand 25 sacs poubelles biodégradables n’en coûtent que...si peu. Alors je me suis dit : c’est pour la bonne cause ! Et là il y a un hic : 1,30 euros reversés, seulement.

Bon, peut être que le procédé est cher, le brevet déposé tout ça tout ça, il faut bien que le petit monsieur au grand coeur, sûrement grand défenseur de la nature (biodégradable) qui a passé des nuits a fabriquer son sac soit récompensé... :

- la holding LIMAGRAIN ou ULICE (une filiale parmi tant d’autres,même chose), grand céréalier concurrent de Monsanto et consors ! LIMAGRAIN qui continuait à planter de l’OGM en plein champ en France en 2007, qui met une étiquette sans OGM sur ses sacs à sapin et qui bénéficie d’une énorme publicité gratuite sur toutes les chaines de TV et toutes les radios !

Combien d’argent touche la holding Limagrain sur chaque sac vendu ? C’est la seule question à laquelle je souhaitais avoir une réponse. Et je ne l’ai toujours pas.

Deuxième question, à laquelle chacun répond ou pas selon sa morale : trouvez-vous cela normal qu’un grand groupe céréalier qui continue à développer des semences OGM en plein champs, stériles en plus (parlons de la faim en Afrique tant qu’on y est !), profite de Handicap International pour vendre son biolice à bon prix !

Annaig

Posté le 29 novembre 2009 par annaca
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info