Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

ELECTIONS RÉGIONALES DES 21 ET 28 MARS - LISTE BRETAGNE VERTE UNIE ET SOLIDAIRE

La démocratie par le net

Notre projet pour la Bretagne - Hor c’hinnigou evit Breizh

Cette fiche est issue d’un document-programme qui ne prétend pas couvrir l’ensemble de nos propositions, loin s’en faut.

Il a été réalisé à partir des différentes contributions des Verts, de l’UDB, de la gauche alternative et de Frankiz Breizh.

Nous avons tenu compte aussi des constats et propositions faits par les associations et organisations que nous avons rencontrées.

Ces fiches programmatiques ne couvrent pas l’ensemble des questions de société mais constituent une base pour notre action future et prochaine au Conseil Régional de Bretagne.

Document ouvert, donc évolutif, il est possible de l’enrichir afin d’approfondir les thèmes abordés ou d’en traiter de nouveaux.

16 fiches en tout regroupées en 3 grands thèmes :
- 1) un environnement vital
- 2) choisir un développement humain, solidaire
- 3) une Bretagne ouverte sur le monde

une Bretagne ouverte sur le monde

fiche : La démocratie par le net

ÉTAT DES LIEUX

Compétences de la Région :
- Réseau Mégalis des services publics (éducation, recherche santé, collectivités, culture, tourisme, innovation ..) : 200 000 utilisateurs.
- Aménagement numérique (accès satellite pour les entreprises et les services publics).
- Dispositif des 300 cybercommunes pour l’accès public.
- Soutien à la Bretagne “ »erre des télécoms » sur la recherche développement en sciences et technologies de l’information .
- Appel à projet annuel sur les « usages haut débit ».
- Équipement informatique et réseau des lycées.
- Soutien aux projets culturels et éducatifs (projets autour de l’image avec le CRDP et les CDDP, COOB : réseau des bibliothèques).
- Campus numérique de Bretagne reliant universités, écoles et IUFM sur la formation ouverte et à distance.
- Laboratoire commun régional et réparti sur les usages Marsouin et sur des technologies (micro ondes, optique...).
- Et tous les domaines de compétences de la région dans lesquels les outils de l’internet peuvent être un support pour des pratiques plus transparentes, plus coopératives.

Budget : 3,25 millions d’€

NOS OBJECTIFS GÉNÉRAUX

- Accompagner le développement d’une société de l’information pour tous où les technologies sont au service du mieux vivre ensemble
- Prendre le parti de la coopération et de l’accès pour tous : travail en réseau sur les projets de recherche et développement, logiciel libre, lieux d’accès public accompagnés, droit d’accès aux informations publiques, accompagnement de l’écrit public et des initiatives
- Organiser en lien avec les opérateurs et les acteurs locaux un aménagement numérique de la région qui ne laisse pas de côté des quartiers ou des territoires ruraux.

A contrario ce que la Région a fait :
- Cybercommunes très positives en milieu rural mais oubli des quartiers d’habitat populaire.
- Les dispositifs (cybercommunes, Mégalis) sont centralisés avec une absence d’animation à l’échelle des pays.
- Les appels à projets sont d’abord technologiques et ne soutiennent pas les centaines de micro-initiatives.
- Les recherches et développement ne prennent pas en compte les besoins émergents issus des usagers et des pratiques coopératives.
- Chaque lycéen n’a accès, en moyenne, qu’une HEURE PAR AN à Internet de manière autonome (CDI, poste libre-service ..)
- Il n’y a pas de dispositif d’aide à distance permettant aux jeunes d’apprendre de manière ouverte et à distance ou aux enseignants de mutualiser les contenus ouverts de formation.
- L’usage du logiciel libre n’est pas encouragé dans le fonctionnement de l’institution ou des structures dépendantes ni favorisé dans les appels à projets
- La région n’a pas d’engagement pour l’accès public aux documents et l’extension des biens publics librement accessibles.
- La question de l’écrit public et de l’accompagnement de l’expression n’est pas prise en compte.
- La Région ne soutient pas de démarche participative à l’échelle de vie des territoires humains que sont ici les Pays.


LES ACTIONS A METTRE EN PLACE

- Renforcer le dispositif des 300 cybercommunes en l’étendant aux quartiers populaires, en pérennisant les emplois de médiation, avec une animation du dispositif à l’échelle des territoires locaux.
- Définir des objectifs permettant un aménagement numérique équitable du territoire ne laissant de côté, ni les territoires ruraux, ni les populations défavorisées.
- Introduire progressivement le logiciel libre dans les services, les lycées, les appels à projet et ouvrir le chantier de l’accès public et ouvert aux documents, aux savoirs co-produits par les acteurs publics (collectivités, universités, organismes culturels, ...).
- Étendre les appels à projet au soutien de micro initiatives locales (éducation, association, services publics en réseaux, projets culturels) avec un soutien particulier au lien social, à l’expression et à la production de biens publics mis à la disposition de tous.
- Proposer outils, formation, accompagnement pour que les outils de travail en réseau et de coopération de l’Internet puissent être appropriés par les milliers d’acteurs partenaires du conseil régional dans leurs domaines de compétence : tourisme, culture, environnement, formation, services publics...
- Généraliser la pratique des coopérations régionales réparties sur le territoire (Campus numérique de Bretagne, laboratoires répartis Megalis) en l’étendant au travail en réseau du service public.
- Organiser une diffusion des usages et pratiques éducatives dans les lycées et centres de formation (partage de contenus, aide à distance, accès des lycéens aux outils, soutien aux projets des équipes éducatives) en accompagnant l’équipement des établissements (avec une aide à la maintenance).
- Construire des coopérations entre régions de France, d’Europe et du monde qui contribuent à ces objectifs. Privilégier le travail coopératif et la mutualisation d’expériences respectant la diversité des cultures.

retrouver toutes les autres fiches sur [l’article présentant le programme de la liste Bretagne verte unie et solidaire->http://www.brest-ouvert.net/article.php?id_article=7

Posté le 19 mars 2004
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info
Nouveau commentaire
  • Février 2005
    23:52

    > a propos d’une cooperation

    par abdellah

    salut

    je suis un professeur marocain , desirant etablir des liens et du jumelages pour ameliorer le niveau de l’apprentissage au sein des eleves . nous somes deprives de la technologie .

    merci