Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Une délibration entérinant un passage de la contournante de Lambézellec par la vallée est soumis au vote du Conseil Communautaire du 22 octobre

Sauver la vallée du Restic (Brest) : le collectif s’adresse aux élus de Brest Métropole Océane

Aux conseillères et conseillers communautaires de Brest Métropole Océane

Madame, Monsieur,

Lors du conseil de communauté de ce soir, vendredi 22 octobre, la délibération n° C 2010-10-157 (1) vous sera proposée. Cette décision, entérinant un passage de la contournante de Lambézellec par la vallée du Restic, bafoue l’Agenda 21 et le PADD - Projet d’Aménagement et de développement Durable - adoptés par BMO.

Si cette délibération est votée, le dossier suivra son cours et le projet sera soumis à enquête publique ... au cours de l’été 2011 ! Le collectif "Pour la sauvegarde de la vallée du Restic" déplore ce calendrier et cette vision de la démocratie pour un projet qui se veut "structurant" pour le pays de Brest.

De plus, le collectif a identifié dans la vallée la présence d’animaux dont certaines espèces sont protégées au niveau national, voire européen, dont l’alyte (ou crapaud) accoucheur, présence confirmée par le rapport environnemental joint au dossier lié à la délibération.

Pour vous faire une idée de la richesse de ce patrimoine naturel, le collectif vous invite à consulter http://www.viltansou.com/sortie-alyte-accoucheur/#more-1069 et à visionner deux magnifiques galeries de photos de la biodiversité ordinaire présente dans la vallée du Restic :

- partie 1 : http://www.viltansou.com/la-vallee-du-restic-partie-1/

- partie 2 : http://www.viltansou.com/la-vallee-du-restic-partie-2/

Le collectif tient à vous signaler que la DIREN - Direction régionale de l’environnement - de Bretagne avait émis un avis négatif (copie jointe) qui ne vous a pas été remis lors du vote du 26 juin 2009. Pourquoi ?

De plus, le collectif tient à vous rappeler, qu’il a remis au premier vice-président de BMO, le 4 juin dernier, une pétition (copie jointe) comportant plus de 2000 signatures de citoyen-ne-s rejetant ce projet, dont celles d’élu-e-s de la majorité de BMO.

Traverser la vallée du Restic en la saccageant par l’ouverture d’une voie routière nouvelle n’est pas la bonne réponse à la tentative de résolution des problèmes posés par la circulation routière à Lambézellec et alentour.

D’autres solutions existent mais elles n’ont pas fait l’objet, à notre connaissance, d’aucune étude ni expertise, prenons le temps de les étudier !

Il n’est pas trop tard pour signifier votre refus d’un passage d’une route à grande circulation au milieu d’un espace naturel remarquable, protégé dans le PLU et répertorié zone humide.

Recevez, Madame, Monsieur, nos meilleures salutations.

Pour le collectif, Jacques Pérennès

PS : Excusez-nous de vous interpeller de cette manière. Nous avons fait la démarche de vous contacter ces dernières semaines pour une rencontre mais nous avons reçu une fin de non recevoir de certains groupes politiques et non des moindres !

--------------

(1) Il vous est proposé :

- d’approuver le projet d’aménagement de la voie urbaine de liaison entre la RD205 et la RD112 au nord de Lambézellec à Brest et notamment les caractéristiques techniques principales, les mesures environnementales et paysagères d’insertion de la voie et le coût global de l’opération au stade de l’avant-projet ;

- d’approuver le dossier préalable à la Déclaration d’Utilité Publique, support de l’instruction conjointe au titre des différentes procédures énumérées ci-avant ;

- d’autoriser le Président à poursuivre l’ensemble des procédures administratives et règlementaires et notamment, solliciter de Monsieur le Préfet, l’ouverture d’une enquête conjointe, préalable à la Déclaration d’Utilité Publique ;

- d’autoriser le Président, ou son représentant, à signer tout document à intervenir permettant la mise en œuvre de ces décisions.

-------------

* Le collectif regroupe des citoyen-ne-s, des élu-e-s de BMO, des associations et organisations : Collectif des riverain-e-s de la vallée du Restic, Association Marréguès, Agir pour un Environnement et un Développement Durables, Brest à Pied et à Vélo, Bretagne Vivante – SEPNB, Costour poumon vert en Finistère, Eau & Rivières de Bretagne, La Gauche Debout ! et a le soutien des Vert-e-s du Pays de Brest

Posté le 22 octobre 2010
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info