Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Les technologies sans fils sont-elles sans danger ?



conférence-débat sur les technologies sans fils (téléphonie mobile, wifi, wimax) à 20h30 salle communale de Confort-Meilars, jeudi 10 mars

avec Catherine Gouhier, experte du CRIIREM centre de recherche et d’information indépendant sur les rayonnements électromagnétiques

Soirée organisée dans le cadre de la campagne électorale de Paule Maiche et Richard Saouzanet, candidats soutenus par Europe Ecologie les Verts dans le canton de Pont-Croix

CRIIREM

Le bureau du Criirem réunit des scientifiques, experts des pollutions de l’environnement. Il est accompagné d’un conseil scientifique, notre "comité des sages" , composé de médecins et d’universitaires reconnus, spécialistes de l’électromagnétisme naturel, biologique et artificiel.

Composition du Bureau

Pierre Le Ruz , Président, Docteur en physiologie animale, expert européen en nuisances électromagnétiques et en radioprotection. Auteur de livres et publications sur les effets biologiques des radiations non-ionisantes. Fondateur du CEPEM (Centre d’Etude en Protection Electromagnétique). Directeur scientifique de l’ABPE-Recherche (Association Biologie Prospective Environnement).

Michèle Rivasi , Vice présidente, Professeur Agrégé de Biologie à l’école Normale Sup de Valence. Expert en radioprotection, champs électromagnétiques, sujets environnementaux majeurs et leur relation avec la santé publique. Fondatrice et ex-Présidente de la CRIIRAD, ex directrice de Greenpeace France, co-fondatrice de l’OVALE avec Corinne Lepage.

Catherine Gouhier , Secrétaire Générale, Diplômée de Physique de la Faculté des Sciences de Nantes. Enseignante en mathématiques et physiques, Expert et Consultante en environnement électromagnétique, elle réalise depuis 20 ans des mesures de champ électromagnétique dans les habitations, les entreprises, les administrations, les lieux publics et les bâtiments d’élevages.

William Garrigou, Trésorier, Master Buisness, DESS contrôle de gestion et audit, dirigeant de société. Membre de CHAVETA, association de Défence des Indiens d’Amazonie.

Et pour éviter le wi-max il est possible de faire de la montée en débit en relais en fibre optique les sous répartiteurs des zones mal desservies en adsl les travaux de fibre optique à Guipavas
PDF
Posté le 8 mars 2011 par ehascoet
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info