Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Et si la bataille pour l’eau pure en Bretagne n’était pas perdue !

Usines à lisier : mobilisation à Plabennec !

La résistance s’organise là aussi : 400 personnes à la réunion publique et appel à manifester le 4 septembre

Après Milizac, Lannilis, Plouguin, voici en cette rentrée Plabennec. Le "serpent de mer" des usines à lisier ressurgit à nouveau, il réapparaîtrera sans doute ailleurs Plouguin, Saint Renan, Ploudalmézeau ...) dans quelques jours, semaines ou mois.

A chaque fois pourtant la population se mobilise, et cette résistance paye, puisque qu’aucun de ces projets industriels n’a encore vu le jour dans le Finistère ; un rapide tour de la situation est éloquent : le projet fou de Milizac est abandonné, celui de Lannilis se perd dans les méandres judiciaires, à Plouguin le commissaire enquêteur a rendu un avis négatif.
Une situation qui hypothèque jour après jour l’avenir de cette solution et qui permet aux alternatives de se faire connaître.

La chambre d’agriculture du Finistère, les élus politiques (de droite et de gauche), le préfet du Finistère qui soutiennent ces projets de traitement collectif du lisier (en bonne partie financée sur fonds publics, faut-il le rappeler) sont aujourd’hui désavoués par la population finistérienne.

Lors des réunions publiques qui réunissent des centaines de personnes, on a même la surprise de voir des agriculteurs qui s’expriment contre ces solutions industrielles. Un signe qui ne trompe pas !

Et si la bataille pour l’eau pure en Bretagne n’était pas perdue !

Une réunion publique à l’initiative de l’association Stang ar Marc’h vient de réunir 400 personnes à Plabennec.

L’enquête publique sur un projet d’usine de traitement de lisier, issu de Val Ouest porté par la société COMETHE va avoir lieu du 30 août au 30 septembre à Plabennec et dans les communes environnantes.

Ce projet réunit 200 éleveurs du pays de Brest et des Abers, 130 000 m3 de lisier seraient traités annuellement.

Les riverains ont fait remarquer que cette installation industrielle, source de nuisances, est prévue dans une zone agricole, à proximité d’une centaine de familles.

Les représentants de l’association ont dénoncé l’absence des riques sanitaires liés à une telle installation (métaux lourds,...).

Enfin il a été annoncé une marche de protestation prévue le samedi 4 septembre , départ à 10 h place du champ de foire


Contacts association Stang ar Marc’h :
- Pierre Abautret 02 98 40 73 39
- Henri Thépaut 02 98 40 45 16
- Madeleine Jestin 02 98 40 75 58

PDF - 275.9 ko
Le tract de Stang ar Marc’h
présentation du projet, de ses risques et nuisances, alternatives...
Posté le 2 septembre 2004 par Christian Bucher
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info