Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Concertation préalable du 18 avril au 7 mai

Le projet transport de Quimper Communauté est en route


Réunion publique "Lancement de la concertation sur le projet transport de Quimper communauté" en présence de Bernard Poignant et Jean-Pierre Bigorgne

18 avril 2011 -18 h 30 - Chapeau rouge à Quimper

L’attractivité de Quimper Communauté en termes d’emplois, de services et de commerce se renforce depuis plusieurs décennies et génère une réelle augmentation des déplacements. Pour y répondre, l’agglomération s’engage dans un programme de développement des transports collectifs et des modes de déplacements doux. Des bus plus rapides, plus fréquents sur un réseau plus dense, un espace urbain partagé : le projet transports va accompagner la métamorphose de notre territoire tout en répondant aux nouveaux enjeux du 21e siècle, tournés vers le développement durable.

Du 18 avril au 7 mai, chaque citoyen est invité à s’exprimer (avis/suggestions) sur le projet transports.

« Quimper Communauté s’est engagée dans une démarche Agenda 21 et le développement du réseau de transports collectifs y répond sur un plan environnemental, social et économique. Pour l’avenir de notre territoire, une vraie vision des transports publics à l’échelle de l’agglomération et la volonté politique de la mettre en œuvre sont nécessaires. Les villes moyennes comme Saint-Brieuc, Vannes, Lorient et Quimper ne peuvent pas mettre en place un tramway ou un métro alors elles misent sur le bus. De plus, notre projet transports est en phase avec le Grenelle de l’environnement. La subvention de 3,66 millions d’euros que nous venons d’obtenir confirme notre engagement en faveur de l’écologie et du développement durable. Ce projet entend ainsi assurer la mobilité de chacun, offrir la possibilité de choisir un mode de transport adapté à ses besoins et réduire l’impact des déplacements sur l’environnement. Nous avons tout intérêt à anticiper pour mieux nous adapter aux enjeux en matière énergétique et climatique », souligne Bernard Poignant, président de Quimper Communauté.

Des transports collectifs plus attractifs et performants

Lors de la première phase d’information publique en septembre 2009, deux scénarios de Transports collectifs en site propre (TCSP), porteurs d’une nouvelle image urbaine et du développement de l’offre de transport autour de trois axes structurants et de six lignes complémentaires urbaines, étaient à l’étude.

Aujourd’hui, Quimper Communauté propose de dédier la rive droite de l’Odet aux transports en commun. Avec l’aménagement de voies réservées, plus lisibles pour l’usager, les déplacements des bus seront facilités. La fréquence et la ponctualité seront nettement améliorées.

L’objectif est de proposer un bus toutes les 10 minutes aux heures d’affluence sur les lignes structurantes et une amplitude de fonctionnement élargie. Un aménagement a déjà été adopté depuis septembre : les horaires sont maintenant identiques de fin août à mi-juillet de l’année suivante. En outre, les lignes suburbaines seront réorganisées en cohérence avec l’offre départementale.

L’aménagement de parcs relais offrira une vraie alternative au stationnement en
centre-ville
. Le secteur de Kerdrezec pourrait accueillir un troisième parking.

« Quand on sait que la place est comptée dans les coeurs de villes, on est amené à faire évoluer l’usage de la voiture : ça ne doit plus être systématique. Marcher, faire du vélo, prendre le bus : chacun est invité à essayer, chaque fois que c’est possible », ajoute Jean-Pierre Bigorgne, vice-président de Quimper Communauté en charge des transports, « d’autant plus que les effets de ces nouvelles pratiques ont aussi des répercussions positives sur la santé. »

Offrir à tous le droit à la mobilité

« Avec ce projet transports, nous souhaitons nous adresser à des publics qui n’ont pas l’habitude de prendre le bus. Pour les convaincre d’utiliser ce mode de déplacement, il faut améliorer l’offre et travailler sur l’information. »

En 2015, tout le réseau de transports collectifs sera accessible avec un affichage en temps réel du passage des bus. Horaires défilants aux arrêts et à l’intérieur des bus, possibilité d’être informé par SMS sur son téléphone portable ou directement sur son ordinateur sont quelques-uns des systèmes à l’étude pour le projet.

Le système KorriGo favorisera l’usage de ces transports. Les personnes âgées ou en situation de handicap pourront profiter pleinement de ce réseau modernisé, en particulier grâce au service HandiQub disponible 7 jours sur 7, depuis septembre dernier.

En outre, grâce à la tarification solidaire instaurée depuis juillet 2010, les ressources des foyers sont désormais prises en compte pour plus de mobilité. Pour compléter ces différentes offres, des vélos électriques devraient être proposés à la location dans les prochains mois.

Redessiner la ville

Ce projet transports propose un véritable projet urbain pour Quimper. Pour la place de la Résistance, les enjeux seront de dessiner un espace public de qualité et représentatif du centre-ville tout en apportant une réponse aux usages déjà présents avec un parc d’échanges multi-modal, une zone de stationnement et l’accueil de festivités lors de la période estivale.

Ce projet entend ré-ouvrir la ville sur la rivière et assurer une continuité piétonne transversale. Cet aménagement s’inscrit dans la continuité du projet d’aménagement de la gare et de l’avenue de la Libération.

Enfin, la piétonisation de la place Terre-au-Duc et de la rue René Madec trouvera une suite logique avec la transformation de la rive droite de l’Odet. L’implantation de nouveaux équipements structurants tels que le multiplexe, le centre de congrès, la galerie du Chapeau Rouge, l’aménagement de la Providence et le pôle Max Jacob renforceront l’attractivité du cœur de la ville.

Une desserte en transports collectifs est indispensable pour répondre à la demande de mobilité qui sera générée par les nombreux programmes de développement économique ou urbain, tels que les écoquartiers, engagés sur l’agglomération.

Un projet concerté

« La ligne directrice a été donnée. Il faudra tenir compte des avis des uns et des autres. La concertation puis l’enquête publique vont le permettre », explique Bernard Poignant.

Lors de la première phase d’information en septembre 2009, les échanges issus des diverses rencontres organisées et du forum Internet avaient permis d’exprimer une attente très forte en faveur d’un transport collectif performant. Quelque 200 contributions avaient été centralisées pour aboutir au projet actuel qui doit à nouveau faire l’objet d’une concertation préalable.

Cette nouvelle étape de concertation sera lancée par une réunion publique, le 18 avril et s’achèvera le 7 mai. L’ensemble du projet transport sera alors présenté aux futurs usagers, aux riverains, aux associations, aux acteurs économiques et à toutes les personnes concernées. Les avis et les suggestions viendront enrichir la réflexion et adapter le projet avant la phase d’enquête publique prévue fin 2011.

Afin de permettre à un maximum de personnes de s’exprimer, le dossier de concertation, qui reprend les enjeux et les objectifs du projet, sera consultable dans les mairies et mairies annexes de Quimper Communauté, à l’Espace grands projets et à l’espace Qub, quai de l’Odet. Dans chacun de ces lieux, un registre sera disponible pour recueillir les avis.

Où, quand et comment donner son avis : le calendrier de la concertation

La concertation préalable du projet transports a lieu du 18 avril au 7 mai.

- Une réunion publique « Le projet transports avance » est organisée le 18 avril, à 18 h 30, salle du Chapeau Rouge, en présence de Bernard Poignant, président de Quimper communauté et maire de Quimper et Jean-Pierre Bigorgne, vice-président de Quimper Communauté en charge des transports.
- Le dossier de concertation présente l’ensemble des caractéristiques du projet transports. Il est consultable dans les mairies de Plomelin, Plonéis, Locronan, Ergué-Gabéric, Guengat, Plogonnec, Pluguffan, Quimper et dans les maires annexes. Il est également disponible à l’Espace grands projets (Théâtre de Cornouaille) ainsi qu’à l’agence de la QUB, quai de l’Odet, à Quimper.
- Une exposition et un film « Se déplacer demain, le projet transports de Quimper Communauté » présentent le projet à l’Espace grands projets. Ouvert au public du 19 avril au 7 mai, du mardi au vendredi de 12 h à 18 h et le samedi de 10 h à 18 h.
- Dans chacun de ces lieux, un registre public sera disponible pour recueillir les avis, remarques, suggestions.
- Sur www.quimper-communaute.fr : il sera possible de regarder le film « Se déplacer demain, le projet transports de Quimper Communauté », et aussi de consulter et télécharger le dossier de concertation. Enfin, un forum d’échanges sera ouvert pour que les internautes puissent s’exprimer.

Posté le 14 avril 2011 par Reunig Kozh
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info
Nouveau commentaire
  • Avril 2011
    23:35

    Le projet transport de Quimper Communauté est en route

    par Stéphane Ascoët
    Évidemment que les transports routiers explosent, puisque la ville n’arrête pas à construire des boulevards routiers et des grands magasins en périphérie, aspirateurs de voiture ! Ce qui est déprimant, c’est que Quimper restera de toute façon aussi moche(même si un trolleybus y était par miracle installé), vu qu’on ne restaurera pas l’état originel des quais, avant l’apparition de cette arme de destruction massive qu’est la bagnole.