Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

"Armement et Sécurité" : après-midi d’étude organisée par l’Université Européenne de la Paix en hommage à Jean-Paul Hébert, le 13 avril à Brest

Mercredi 13 avril

Fac. Ségalen-Brest centre

14h – 17h Espace Forum


Tables rondes : Les ventes d’armes en question

Voilà vingt ans déjà, Jean Paul Hébert entreprenait la
critique à la fois économique et éthique d’un commerce dont
l’intérêt pour les autorités publiques et privées du monde de la
Défense ne se prêtait pas à discussion.

Vingt ans après, les choses ont-elles vraiment changé ? Et la
critique pénétrante de l’économiste a-t-elle perdu de sa
pertinence ?

14 h – 15h30 Les exportations d’armement aujourd’hui.
A quel prix ?

  • Volume des transferts, nature des produits, identités des
    acteurs : quelle évolution du marché ?
  • Les pratiques commerciales se sont-elles modifiées,
    « civilisées » ?
    * Transparence et contrôle citoyen : reculs ou avancées ?
  • Gain ou perte pour la collectivité ? Qui en profite ?

Entrée libre et gratuite
15h45 – 17h15 Vente d’armes et paix

En matière de paix, la juriste du droit international
Monique Chemillier Gendreau nous rappelle que les armes
sont plus souvent le problème que la solution.
Faut-il alors proscrire toute vente d’armes à
l’étranger ?

Se satisfaire des règles de bonne conduite
établies au plan international ?
Ou chercher à les améliorer ?
Faut-il prévoir la mise en place d’une instance de régulation
internationale du commerce des armes ?

Une agence de
l’armement au sein de l’ONU ?

Moins d’armes, moins d’emplois ? Comment
exercer la solidarité avec les salariés concernés dans leurs
conditions d’existence ?

Comment mettre en oeuvre la
nécessaire reconversion des moyens actuellement mobilisés
pour les armes ?

Invités intervenants :

Renaud Bellais, docteur en Economie, EADS

Patrice Bouveret, Observatoire des armements, Lyon

Michele Brunelli, professeur , université de Bergame
(Italie) ;

Luc Mampaey, directeur adjoint du GRIP,
Bruxelles

18 h -20h - Amphi III Conférence – Débat

Jacques Fontanel
Professeur d’économie à l’Université Pierre
Mendès France (Grenoble)

« L’économie de la sécurité internationale ou les
relations dangereuses entre la guerre et l’économie »
Conçue d’abord comme un affrontement violent et
meurtrier de groupes humains organisés, la guerre est un
concept polysémique. Aujourd’hui, on parle de guerre
froide, de guerre économique, de guerre commerciale, de
guerre de l’information, voire de guerre terroriste. Ne doiton
retenir, dans le concept de guerre, que les conflits armés
opposant deux ou plusieurs États (ou territoires) ou deux ou
plusieurs groupes ethniques ou sociaux ?

Depuis Clausewitz
(la guerre est la poursuite de la politique par d’autres
moyens), la guerre a pris de nouvelles dimensions. La
liaison entre économie et guerre est complexe,
l’une et l’autre étant, tour à tour, fin et moyen. Deux
conceptions économiques principales de la guerre coexistent
depuis au moins trois siècles. Pour les uns, la guerre et
l’économie sont indissolublement liées par des intérêts
communs et des liens d’interdépendance profonds. Pour les
autres, la guerre est un fardeau, justifiée ou non par des
contraintes politiques et stratégiques des États. Les
questions des guerres civiles (notamment la Libye)
seront soulevées.


avec le soutien des Amis du Monde Diplomatique
Entrée libre et gratuite

Posté le 11 avril 2011