Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

NégaWatt pour un « service public local de l’énergie »

L’association négaWatt a présenté vendredi 20 janvier 2012 à Paris son manifeste.

Quatre mois après avoir présenté son scénario avec une approche plutôt destinée aux spécialistes et en tout cas initiés, de l’énergie notamment, l’association négaWatt s’invite dans le débat pré-électoral avec ce manifeste qui :

- défend la vision d’une société moins énergivore pour préserver les générations futures,

- place les collectivités territoriales au cœur du dispositif

- qui invite les candidats aux prochaines élections présidentielle et législatives à s’inspirer de ses propositions.

Il s’adresse à tous, des citoyens aux décideurs politiques en passant par les acteurs économiques, notamment ceux de l’énergie en leur propose de vivre mieux en consommant moins.

Cet ouvrage de 370 pages, Il est préfacé par l’ancien diplomate Stéphane Hessel, auteur du best-seller « Indignez-vous ! » , vise le particulier mais aussi les collectivités territoriales

Le livre indique ainsi l’Ordonnance solaire de Barcelone décidée par la municipalité pour imposer l’énergie solaire dans la production d’eau chaude sanitaire. Reprise par d’autres villes et régions, l’idée s’est finalement généralisée à toute l’Espagne.

Il vante les actions en matière d’efficacité énergétique, notamment dans le bâtiment. Elles sont à la fois sources d’économies d’énergie et de créations d’emplois.

Il plaide pour « un abandon progressif du nucléaire, entre 2030 et 2035 » et un développement massif des énergies renouvelables.

« Ensoleillée du nord au sud, balayée par trois grands régimes de vent, disposant d’un sous-sol riche en géothermie et couverte de la plus grande surface de forêt d’Europe, la France dispose d’un atout exceptionnel » pour développer toutes les filières de production, assure-t-il. Eolien terrestre et offshore, solaire thermique et photovoltaïque, biomasse, bois, énergies marines, etc.

Pour Négawatt, un tel « bouquet » énergétique assurerait une quasi totale indépendance énergétique à la France, à 97%, alors qu’elle est aujourd’hui de l’ordre de 15%.

A chaque échelon sa mission - Le Manifeste négaWatt propose la réhabilitation d’un « service public local de l’énergie » et affecte à chaque niveau institutionnel une mission, par exemple :

  • aux communes, les actions d’information et de sensibilisation de la population ;
  • aux intercommunalités, les actions en matière d’urbanisme, de construction-rénovation ou d’approvisionnement énergétique ;
    - 
  • aux départements la lutte contre la précarité énergétique ;
  • aux régions le rôle de lien entre les objectifs nationaux et les programmes mis en œuvre localement.


Source : le site de la gazette des communes du 20/01/2012

Posté le 27 janvier 2012