Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Plus de 1.000 navires partis à la casse en 2011, à 90% vers l’Asie

Selon le dernier rapport annuel de l’ONG Robin des Bois, 1.020 navires (d’âge moyen de 30 ans) ont été déconstruits dans le monde en 2011, contre 952 en 2010 et 1.006 en 2009.

Le marché de la démolition affiche une croissance de 7% par rapport à 2010 en nombre de navires (vraquiers, transporteurs de marchandises, tankers…) et une hausse de 27% en volume de métal recyclé.

Le tonnage total de métal ferraillé en 2011 a dépassé les 8 millions au niveau mondial. Le prix d’achat des métaux recyclés en 2011 étaient de l’ordre de 475 à 500 dollars la tonne dans le sous-continent indien, 400-430 dollars en Chine et 330 dollars en Turquie contre 200 dollars la tonne au Danemark et aux Etats-Unis.

Les chantiers asiatiques concentrent toujours près de 90 % de l’activité mondiale de déconstruction.

En 2011, l’Inde reste la première destination de démolition avec 45% des navires (soit 458), suivie du Bangladesh (14%, soit 145 navires) Viennent ensuite la Chine (14%), le Pakistan (10%), la Turquie (7%) et les Etats-Unis (2%).

Les Etats-Unis, font démanteler localement les vieilles coques des flottes de réserve mais expédient l’essentiel des navires marchands en Asie .

L’Europe est à la traîne, à l’exception de la Belgique et du Danemark. 365 navires seulement mis au rebut en 2011, dont 36 % étaient encore sous pavillon européen ou appartenaient à des armateurs établis dans l’Union Européenne ou dans l’Association Européenne de Libre Echange (AELE).

A signaler en Europe 2 opérations de démantèlement "particluières" :

- le chantier de démantèlement ’’record’’, en 3 semaines, du cargo maltais TK Bremen sur une plage d’Erdeven (Bretagne) en janvier 2012,

- la possibilité d’un démantèlement sur place, près de l’île italienne du Giglio où il s’est échoué en janvier dernier, du paquebot géant Costa Concordia de plus 300 m de long.

- source : le site Actu-Environnement.com

Posté le 9 février 2012