Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Energies marines : un nouveau rapport gouvernemental propose des pistes de développement pour les années à venir

La France est, derrière le Royaume-Uni, le pays d’Europe avec le plus grand potentiel dans l’énergie hydrolienne (énergie issue des courants marins) . Après des entreprises anglaises, irlandaises, plusieurs grands groupes industriels français (DCNS, Alstom, EDF, GDF Suez...) se sont positionnés dans ce nouveau secteur énergétique.

Un nouveau rapport sur les hydroliennes, réalisé par les ministères de l’Énergie, des Transports et du Redressement productif, propose le lancement en 2015 ou 2016, d’un premier appel d’offres pour des parcs de turbines marines d’une puissance de 300 à 500 mégawatts. Ils seraient ensuite construits au cours de la période 2016-2020.

La puissance totale de ces pars serait équivalente à celle de chacun des grands parcs éoliens en mer prévus au large des côtes françaises.

Le rapport propose de lancer, au cours du troisième trimestre 2013, un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour construire des fermes pilotes « de cinq mégawatts minimum », construites en 2014-2016, dans trois zones propices : le raz Blanchard et le raz Barfleur, au large du Cotentin, ainsi que le passage du Fromveur, au large du Finistère. Ces trois parcs bénéficieraient d’un tarif d’achat bonifié.

Au sujet du projet du Fromveur, le rapport souligne qu’« une macrozone ayant été définie, une ferme-pilote de cinq hydroliennes y aurait un grand intérêt, car permettant d’approvisionner l’île d’Ouessant, actuellement alimentée en diesel. Ce système serait couplé avec des batteries. Aucune sous-station n’y serait nécessaire car le gisement hydrolien reposant à 1 km des côtes d’Ouessant, la conversion pourrait s’y faire à terre ».

Le rapport ne s’intéresse pas qu’aux hydroliennes, il suggère pour l’éolien flottant un appel d’offres pour des fermes pilotes en 2014 ou 2015, puis un autre pour des installations commerciales vers 2018-2020. Pour les houlomoteurs (énergie des vagues et de la houle) , l’appel d’offres pour des pilotes serait pour 2015-2016, pour le lancement de projets commerciaux à partir de 2020-2022.

source : le Télégramme du 4 mai 2013
- le rapport en Pdf

Posté le 7 mai 2013