Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

"Manque d’espace sur le littoral : quelles activités y sont légitimes ?" : une conférence le 22 janvier à Brest

La 10ème édition "DES VAGUES D’ÉCHANGES SUR LE LITTORAL" organisé par les étudiants du Master 2 « Expertise et Gestion de l’Environnement Littoral »,
de l’Institut Universitaire Européen de la Mer, se déroulera, sous forme de
tables rondes, les 22 et 29 janvier ainsi que
le 5 février 2014, à la faculté Victor Segalen à Brest.

La première table ronde publique aura lieu

le 22 janvier à 20h30 sur la thématique :

Manque d’espace sur le littoral : quelles activités y sont légitimes ?

« Dans le contexte actuel où l’espace littoral est devenu une ressource rare et convoitée, il convient de s’interroger sur les activités qu’il semble légitime ou non d’y préserver. Le rivage de la mer, souvent peint comme un trio « espace urbanisé, espace agricole, espace naturel », ne se limite pourtant pas à cela. La demande d’espaces littoraux, notamment pour les activités industrielles et tertiaires, tend à croître. À l’inverse, l’offre d’espaces disponibles est en constante diminution. Devant ce constat, il semble que la gestion du bord de mer passe par certains
choix.

Est-il nécessaire, en effet, de réserver une partie de ce territoire à l’agriculture ?
A-t-elle réellement besoin d’être en bord de mer ? L’élection des élus littoraux passe-t-elle parla construction d’habitations avec vue sur mer ? Et pour qui les construit-on ?

Doit-on préférer l’allocation d’espace à des espèces dites « d’intérêt communautaire » plutôt qu’aux énergies renouvelables, dont l’intérêt semble tout aussi commun ? Le temps n’est-il pas à la mise en place d’une réelle stratégie économique littorale, là où les politiques ont peut-être trop souvent visé à protéger ou à construire et non à développer ? Finalement, s’il faut faire des choix, certains
usages territoriaux ne sont-ils pas plus légitimes que d’autres pour s’approprier l’espace tant convoité qu’est le littoral ? »

Posté le 20 janvier 2014