Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Les navires de pêche du futur sont déjà presque là !

Selon le Comité national des pêches et des élevages marins (CNPEM), le coût du carburant pour les pêcheurs est passé de 20 à 40% de leur chiffre d’affaires entre 2005 et 2013. Le poids du coût de l’énergie est de plus en plus lourd et pénalisant pour cette activité.

La réduction du coût de l’énergie utilisé est donc primordiable pour l’avenir de la pêche française. Différents projets, parfois assez avancés, se font jour

L ’association "France pêche durable et responsable", à l’origine du projet de navire économe en carburant "Fish 2 Eco Energy".

C’est ainsi que "La Frégate", chalutier de 22 m, immatriculé à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), est devenu l’unique navire de pêche en Europe doté, en 2012, d’une motorisation hybride ( moteur électrique alimenté par une génératrice fonctionnant au fioul et au gaz naturel.). Il réalise, depuis un an, des essais en Manche et mer du Nord avec l’objectif de réduire de 35% sa facture de carburant et de 80% ses émissions de dioxyde de carbone (CO2).
L’économie avoisine déjà les 20%.
La deuxième phase prévue en avril 2014, consistera à passer au gaz naturel compressé. Ce projet , a été bien financé par des fonds publics ( 3,7 millions d’euros) par l’Union Européenne et la France.

En lien avec l’Ifremer, il sera tester aussi à bord de ce navire différentes techniques de pêche ( chaluts nouvelle génération ou nasses à poisson.) visant à une meilleure sélection des espèces.

A noter aussi :
- la construction d’un navire démonstrateur de 24 m à double propulsion diésel et électrique par les chantiers navals boulonnais Socarenam, sélectionné dans le cadre de l’appel à projets "navires du futur" de l’Ademe.

- le projet, à Paimpol (Côtes d’Armor), d’un navire de pêche côtier polyvalent de moins de 12 m porté par l’armateur Yannick Hemeury. Coque à étrave inversée, motorisation hybride diesel-électrique, matériaux innovants..sont à l’ordre du jour. . Il pourrait voir le jour courant 2015.

Source : le site Sciences et avenir

Posté le 13 mars 2014