Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Le cadeau empoisonné du nucléaire : 1,5 million de m3 de déchets radioactifs en France, trois fois vers 2080

Selon l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra), la France compte actuellement 1,5 million de m3 de déchets radioactifs et ce chiffre devrait tripler à l’horizon 2080 soit 4,3 millions de m3 lorsque parc nucléaire actuel aura vécu. Ces prévisions l’EPR incluent le réacteur de troisième génération en construction à Flamanville dans la Manche.

Sur ces 4,3 millions de m3 4,1 millions seront des déchets de très faible activité, faible ou moyenne activité, à vie courte.

La masse des déchets radioactifs augmente vite :
- 1,46 million de mètres cube de stocks de déchets radioactifs en tous genres sur le territoire français, au 31 décembre 2013
- contre 1,32 million à fin décembre 2010.
Entre ces deux dates, 140.000 m3 de déchets radioactifs ont été produits.

Soixante pour cent de ces déchets proviennent du secteur électronucléaire, 27% de la recherche, 9% de la défense, 3% de l’industrie non nucléaire et 1% du secteur médical.

Les déchets radioactifs sont de nature très diverse et ne présentent pas tous les mêmes risques :

les déchets de haute activité (HA), représentent 0,2% du volume (3.200 m3 fin 2013) mais près de 98% de la radioactivité. Ils sont issus pour l’essentiel du traitement des combustibles usés dans les réacteurs nucléaires français.Ils sont les plus dangereux,

- les déchets radioactifs de moyenne activité à vie longue (MA-VL) représentent 3% des volumes (44.000 m3) et 2% de la radioactivité. Ils sont notamment issus des gaines entourant les combustibles nucléaires.

Les déchets HA et MA-VL ont vocation à être enfouis à grande profondeur à Bure (Meuse) dans le Centre industriel de stockage géologique (Cigéo) actuellement étudié par l’Andra. La demande d’autorisation pour ce projet controversé sera soumise en 2017 à l’Autorité de Sûreté nucléaire(ASN).

En attendant, ils sont entreposés sur les sites de la La Hague (Manche) et Marcoule (Gard).

A l’horizon 2080, les déchets HA et MA-VL représenteront environ 80.000 m3.. avec notamment le démantèlement des installations nucléaires après 2020.

Le rapport est disponible sur un nouveau site dédié inventaire.andra.fr à partir du 8 juillet

Les Essentiels inventaire 2015 sont déjà disponibles.

Source AFP du 1 juillet 2015

Posté le 2 juillet 2015