Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Transport maritime : François Hollande répond à la lettre ouverte aux candidats à l’election présidentielle de la CGT des marins du grand Ouest

Monsieur le Porte-parole,

Vous avez souhaité m’interroger sur la politique que je compte mettre en oeuvre pour la mer. J’ai pris connaissance de votre courrier ave la plus grande attention et je vous en remercie.

En premier lieu, j’affirme que la politique de la mer doit être une priorité nationale : près d’un million d’emplois, de nombreuses entreprises, des ports, l’activité de pêche, le transport, la transformation, le tourisme, toutes ces activités concourent à l’excellence française.

J’ai effectivement la volonté, si je deviens le prochain président de la République, d’identifier dans le gouvernement que je composerai un responsable politique en charge de la Mer, qui aura à mettre en oeuvre les politiques embrassant toutes les thématiques maritimes. Il devra notamment mettre en oeuvre un pacte productif pour les activités maritimes, qui permettra d’encourager plus particulièrement les activités génératrices d’emploi.

Je me battrai pour que le développement de nos activités liées à la mer ou au littoral soit facilité par un contexte de juste concurrence en termes de règles fiscales et sociales notamment.

La prévention des accidents en mer, le traitement de leurs conséquences et la lutte contre les actions et les trafics maritimes illicites constituent des enjeux majeurs de la politique maritime. La sécurité et la sûreté maritime sont l’une et l’autre des vecteurs puissants qui concourent à la coopération internationale, à fortiori européenne et doivent à ce titre être sanctuarisés dans les budgets de l’Etat. Il faut en particulier continuer la réforme des Centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage (CROSS) dont les missions de service public sont essentielles.

S’agissant du Registre International Français (RIF), qui a été créé selon une approche exagérément libérale et classé comme pavillon de complaisance par la fédération internationale des syndicats des transports, il a fait la preuve de son inefficacité et devra faire l’objet d’une refonte.

Je veillerai aussi à ce que la nécessaire évolution du régime de sécurité sociale particulier commun à tous les navigants professionnels du commerce, de la pêche, de la culture marine et de la plaisance se fasse dans une approche progressive et équitable, prenant en compte la dangerosité et la pénibilité de ces métiers spécifiques. Il faudra aussi encadrer de façon plus juste les pratiques permettant à certains de cumuler emploi et retraite.

Le dialogue social, auquel vous savez mon attachement, sera bien sûr essentiel, et devra se faire sur la base d’une juste représentation des différents acteurs concernés dans les instances appropriées.

Le Conseil national de la mer et des littoraux doit devenir, contrairement au décret pris le 16 février dernier qui en limite l’action, un véritable conseil économique et social des questions littorales et maritimes.

Je sais pouvoir compter sur votre soutien et vous pris d’agréer, Monsieur le Porte-parole, l’expression de mes respectueuses et cordiales salutations.

François Hollande

Posté le 27 avril 2012 par Jean-Paul Hellequin
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info