Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Projet de création d’une classe maternelle bilingue : les Verts dénoncent l’imposture et le mauvais combat de Mr Wagman

Actuellement un projet culturel et éducatif intercommunal de classe maternelle publique bilingue (français-breton) est porté dignement par 17 familles du sud du canton de Daoulas. Ce projet présenté par l’association laïque Div Yezh Bro Daoulaz (parents d’élèves pour l’enseignement du breton à l’école publique) réunit déjà un minimum de 19 enfants répartis sur 4 niveaux pour la rentrée scolaire prochaine.

Ceci malgré Mr Wagman, militant et candidat malheureux du Parti des Travailleurs aux dernières élections cantonales (avec seulement 2 voix à Daoulas) qui utilise actuellement sa casquette de président de l’Amicale Laïque de Daoulas et de Logonna (association locale à vocation culturelle) et de membre du bureau de la F.O.L. (Fédération des Oeuvres Laïques) pour s’attaquer à la politique de sauvegarde de la langue bretonne de la région et du département.

Celui-ci ne s’embarrasse guère avec une des orientations récentes de la FOL (C.A. Fol29 décembre 2002). : « ...le présent et l’avenir de la Laïcité se déclinent aux pluriels. La FOL (dont l’Amicale Laïque de Daoulas et de Logonna est membre) affirme plus que jamais que l’école publique peut et doit contribuer à transmettre la langue et la culture régionales... ».

Ainsi Mr Wagman engage actuellement ces 2 associations depuis longtemps investies dans la défense du droit à la différence sur une pente dangereuse. On peut se demander s’il a réellement consulté leurs Conseils d’Administration respectifs avant de les engager comme il le fait depuis quelques jours (Cf. OF du 15 février et Télégramme du 18 février 2005).

En effet, Mr Wagman prétend aujourd’hui à qui veut l’entendre et le suivre, que le projet de création d’une classe maternelle bilingue proposé par l’association de parents d’élèves Div Yezh Bro Daoulaz menacerait : les principes de l’école républicaine, la laïcité, l’égalité des droits entre les enfants et favoriserait la discrimination. Rien que cela !

Peut-on pourtant encore parler de classe à effectif réduit quand on sait que cette classe regrouperait à la rentrée au minimum 19 enfants de 4 niveaux différents dans une même classe ? Si ces conditions d’enseignement étaient idylliques on ne comprend pas pourquoi les enseignants du secteur ne demandent pas plus souvent leur mutation pour un poste en ZEP ou bien en centre-Bretagne où les conditions sont souvent comparables.

Peut-être Mr Wagman du Parti des Travailleurs souhaite t-il dans la foulée demander la fermeture de toutes les classes à plusieurs niveaux qui ne regroupent pas plus de 19 enfants et qui sont légions en Finistère ?

Les Verts dénoncent donc l’utilisation de la pétition initiée par Mr Wagman, dont les termes sont suffisamment larges et ne mentionnent à aucun moment l’enseignement bilingue afin que tout citoyen puisse y apporter sa signature.

Nous pourrions même signer le texte de cette pétition s’il ne s’attaquait pas en plus bêtement à toutes les discriminations même « positives » qui bénéficient pourtant aux ZEP (Zone d’Education Prioritaire) ; aux CLIS ; aux IME et aux écoles des zones rurales en difficulté.

Mr Wagman se complaît ainsi à « tirer sur les ambulances » uniquement pour s’attaquer à notre langue bretonne, patrimoine de l’humanité en danger ceci avant tout à des fins politiciennes et personnelles, au mépris du droit à la culture.

Les moyens financiers alloués par le Conseil Général du Finistère à l’ouverture d’une classe bilingue publique, il faut le rappeler, sont la condition minimum pour que l’école puisse se doter de matériel pédagogique en langue bretonne.

Mr Wagman qui condamne ces dotations publiques voudrait-il que la charge du matériel pédagogique en langue bretonne soit à la charge des seules familles inscrivant leur enfant dans une filière bilingue publique, à moins que l’Amicale Laïque n’ait des fonds propres (ou secrets ?) suffisants pour doter en livres, K7 vidéos ou DVD en breton l’école maternelle Josette Cornec dans un délai très court.

Mr Wagman espère nous faire oublier que les filières publiques bilingues existent et se développent depuis maintenant plus de 20 ans en Bretagne et ne peuvent être les bouc-émissaires des difficultés que peut connaître l’école publique en France.

Rappelons que les conseillers régionaux de Bretagne (de droite comme de gauche parmi lesquels ne figurent il est vrai aucun représentant du Parti de Travailleurs ou de partis extrêmes) viennent de voter à l’unanimité une déclaration solennelle et un plan de développement de l’enseignement du breton qui prévoit que soient scolarisés en filières bilingues (publiques ou privées) 20 000 élèves d’ici 5 ans.

Les Verts ne pourraient donc accepter l’absence d’ouverture de classe bilingue à Daoulas à la rentrée 2005 dans la mesure où des locaux sont disponibles depuis déjà plusieurs années.
Ce projet répond à une demande légitime exprimée comme il se doit par des parents d’élèves respectueux du libre choix de chacun.
L’école publique de Daoulas mérite mieux que la zizanie que tente de semer Mr Wagman.

Les Verts appellent donc les élus, notamment ceux de la majorité du Parti Socialiste et l’Inspection d’Académie du Finistère à tenir leurs engagements vis-à-vis de l’enseignement bilingue publique, à reconnaître le droit à un enseignement bilingue là où la demande parentale s’exprime fortement et à geler toute fermeture de poste dans la filière dite monolingue en parallèle d’une création de filière bilingue pendant un minimum de 2 ans, c’est-à-dire en restaurant l’intégralité du poste maternelle monolingue récemment amputé.

Posté le 24 février 2005
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info
Nouveau commentaire
  • Juin 2006
    09:55

    Projet de création d’une classe maternelle bilingue : les Verts dénoncent l’imposture et le mauvais combat de Mr Wagman

    par Mimi
    Je recherche un poste d’assistante maternelle bilingue pour la rentrée 2006/2007 sur le secteur des Abers ou la Communauté de l’Iroise. Expérience dans ce poste. Breton parlé, lu, écrit. 54 ans, mère de 3 enfants.
  • Mai 2005
    12:41

    > Projet de création d’une classe maternelle bilingue : les Verts dénoncent l’imposture et le mauvais combat de Mr Wagman

    par Cloitre marie louise
    Bonjour, je recherche un poste d’aide maternelle dans une école maternelle.Je suis éducatrice mais je souhaite travailler auprès d’enfants car je voudrai préparer un cap petite enfance Merci de me dire si je peux envoyer mon cv, je ne parle pas breton ;