Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Dépénaliser la musique téléchargée !

Une tribune du président de l’Union syndicale des magistrats dans Libération du 14 mai

Il est absurde de punir la copie sur CD de fichiers MP3 alors que les disques sont hors de prix pour les jeunes.


Dépénaliser la musique téléchargée

Un article à lire : la tribune de Dominique BARELLA, président de l’Union syndicale des magistrats
dans Libération du lundi 14 mars 2005

Extraits

"Une rupture est en train de se créer entre la génération bande
magnétique des années 68 et la génération MP3 des années 2000. Est-il
sain dans ce contexte de faire jouer au juge pénal le rôle de protecteur
des intérêts exclusifs et des codes d’une génération devenue économique
contre la génération montante ?

Le juge pénal est transformé en Cocotte-Minute générationnelle. Notre
société mobilise sa police informatique, économique et les audiences
correctionnelles pour traquer de très dangereux délinquants : ceux qui
aiment la musique. Parmi les multiples priorités de politiques pénales
appliquées dans notre pays, on trouve donc : le renforcement des
poursuites en matière de contrefaçon de CD, les réunions dans les halls
d’immeubles, le racolage passif, le stockage de caravanes sur terrain
privé. En ces temps où une puissante délinquance internationale
prospère, il faudrait mobiliser les moyens de l’Etat sur d’autres objectifs."

...

Si au moins ces sanctions permettaient d’aider la création. Que nenni,
ce sont d’abord des institutions financières qui prospèrent. Non pour
protéger la création, mais pour protéger quelques multinationales du
disque qui ont le comportement de mépris que l’on connaît avec les
artistes.

...

Notre génération est en train de renvoyer l’image de son cynisme aux
jeunes citoyens.

La solution est connue, que ceux qui nous rebattent les oreilles avec
l’économie de marché aient au moins la cohérence et l’honnêteté
intellectuelles de l’appliquer. Le coût de fabrication d’un CD est d’un
euro, que l’on arrête de fixer artificiellement à un taux excessif le
prix des CD enregistrés. Quant aux CD vierges, ils sont déjà
suffisamment taxés. Quant au coût du téléchargement, il reste lui aussi
excessif.

...

Quand une pratique infractionnelle devient généralisée pour toute une
génération, c’est la preuve que l’application d’un texte à un domaine
particulier est inepte. La puissance de la jeunesse est immense, le jour
où des milliers de jeunes se retrouveront place de la Bastille pour
protester contre le CD téléchargé à un euro, aucun élu ne leur
résistera.

Lire l’article

Posté le 14 mars 2005
© copyright auteur de l’article
Nouveau commentaire
  • Décembre 2005
    16:38

    Dépénaliser la musique téléchargée !

    par atmanoun
    j’en peux plus de tous ce bordel des paradis fiscaux et autres magouilles internationnales et microscopiques ...

    Voir en ligne : sans contrefacon

  • Juin 2005
    16:11

    Faux combat

    par Starck

    Bonjour,

    Ma question est pourquoi était il possible de copier légallement les cd sur cassettes audio comme autrefois et non sur cd actuellement ?

    Depuis que le téléchargement existe, vous avez remarqué le nombre de cd et dvd ont vu le prix baissé en moyenne de 25-20 euros à 10 euros (pour les dvd) et de 20 à 12 euros pour les cd. Il s’agit certes d’une promotion ephémère mais réelle.

    Vous avez remarqué aussi qu’a la Fnac ou à dialogues musiques ont peu écouté le cd qu’on a envie que 30 secondes de chaques chansons. Souvent il manque le refrain qui vient au bout d’une minute, si vous écoutez un disque de musique progressive (ou longue) (cela vous servira pas à grand chose). On achete sans en être sur, et la plupart du temps on trouve ca moyen et on regrette son achat qu’on peut pas se faire rembourser une fois déballer.

    Universal ne produit presque plus de nouveau artistes qui se compte sur les doigts d’une main par an. Prefere revendre les fonds de catalogue de grand classique en baissant les prix. La premiere fois ca marche tres bien, trois ans plus tard on recommence ca marche bien et ainsi de suite mais au bout d’un certain temps le filon s’épuise, donc universal qui n’a pas chercher à produire beaucoup d’artiste se retrouve pris au piège. Lance des réeditions de luxe (sans intéret) car le prix élevé entre 20 et 30 euros le double cd, Et que généralement le second cd est le premier cd mais enregistrer avec des bonus suppléméntaires, donc en gros on écoute qu’un cd qu’on a payé le double.

    A force de diffuser la même chansons ou clip, on a même plus besoin de l’acheter car on a la mélodie en tête ou d’ allumer son poste car on sait qu’elle passera dans un quart d’heure au plus tard.

    En plus la qualité de son d’un mp3 ne remplacera jamais un cd.

    Et qu’il fidélise par des tee shirts ou cd collector les acheteurs de cd. Ca augmenterait a mon avis un peu les ventes et surtout fera plaisir aux inconditionnelles du cd.