Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Municipales 2014 : la liste "Pour Trédrez-Locquémeau, un choix, des projets" fait des propositions

"Commune, intercommunalité, ... et élections"

Dynamique

Trédrez-Locquémeau, commune littorale de 1500 habitants à 10 km de Lannion, a une belle histoire maritime liée à la pêche, cent ans d’activité touristique et une dynamique associative forte dans un cadre naturel exceptionnel. Elle est devenue un lieu d’habitation pour les travailleurs de Lannion (important pôle technologique). Les mutations du tourisme ont conduit à la fermeture du centre de vacances école de voile et de l’hôtel qui amenaient beaucoup de visiteurs. Le commerce s’en trouve fragilisé.

Les habitants craignent la perte des services. En même temps, les résidences secondaires se sont installées, et de nombreux gîtes ont été ouverts. L’enjeu des prochaines années est évidemment de recréer de l’activité en tirant parti des atouts du site, d’attirer de nouveaux habitants.
Les marges de manoeuvre financières de la commune sont faibles. Elle est déjà bien endettée, et les impôts locaux sont élevés.

Trédrez-Locquémeau (3,5 M€ de budget) fait partie d’une communauté d’agglomération (126 M€ de budget) qui tend à investir essentiellement sur le territoire que constituent les zones d’activité et les équipements dont elle est propriétaire, donc très peu sur les centres des bourgs ou des villes. L’avenir de la commune, la dynamique et l’agrément des lieux d’habitation, est donc liée à une évolution des priorités d’investissement communautaires.

Solidarité

La solidarité naturelle s’exerce fortement, par les relations de voisinage, de famille, ou d’activité. Les associations présentes sur la commune tissent des liens entre les habitants. Néanmoins les inégalités se creusent, la précarité se développe comme ailleurs, et l’intervention de la collectivité doit viser à corriger cette situation. Or, malgré un niveau d’impôts locaux très voisin de celui de Lannion, ville centre, les habitants de Trédrez-Locquémeau ne bénéficient pas de services équivalents.

Peu de transports publics, des tarifs dissuasifs pour l’Ecole de musique, peu d’offre de séjours de vacances à tarifs dégressifs en fonction des revenus.... Les jeunes ont des conditions d’éducation moins favorables, les personnes âgées sont plus facilement isolées.

L’unité du territoire ne peut se constituer que si tous ses habitants peuvent accéder aux mêmes services aux mêmes tarifs. C’est vrai aussi pour les ordures ménagères, dont la moyenne par commune va de 1 à 3, l’assainissement, ou l’eau. Là encore, c’est un projet et une péréquation communautaire à mettre en place.

Qu’il s’agisse d’aménagement, de développement économique ou d’équité sur le territoire, c’est désormais l’agglomération qui a les clés, de par ses compétences et par ses ressources financières. Trédrez-Locquémeau n’est qu’un exemple, reproduit des milliers fois en France.

Les élus communautaires, jusqu’ici désignés par les conseils municipaux, ne sont pas mandatés pour les projets qu’ils mettent en place. Ils ne les ont jamais soumis à leurs électeurs. A partir de mars 2014, ils seront désignés directement, même si ça reste sur des bases communales. Les électeurs auront donc toute légitimité à les interroger sur les projets qu’ils veulent mener à l’agglomération. L’avenir de leur commune et leurs conditions de vie en dépendent directement.

La liste "Pour Trédrez-Locquémeau, un choix, des projets", menée à Trédrez-Locquémeau, par Isabelle Métayer, s’engage clairement sur ce terrain.
http://tredrez-locquemeau-2014.blogspot.fr/

Isabelle Métayer

Posté le 3 mars 2014
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info