Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Retards dans le versement des salaires des marins du navire « ERATO » à quai à Brest

Un communiqué de Mor Glaz

Il s’en passe des irrégularités sociales derrière les grilles du port de commerce du ponant, mais l’inspectrice du Syndicat International Transport Fédération (ITF) Laure TALLONNEAU veille au bien être des Marins qui escalent dans ce port et dans d’autres ports Bretons et Normands.

Le navire « ERATO » (sous pavillon du PANAMA), armé par l’armement Grecque DIANA SHIPPING, qui par ailleurs arme 38 navires, n’assumait pas ses engagements salariaux envers les 10 Marins Philippins sur les 25 Marins embarqués de nationalité Grecque et Philippine.

Le navire est affrété par le Groupe CARGRILL. Les 10 Marins étaient payés sous les normes ITF. Les arriérés de salaires pour ces 10 Marins Philippins représentaient 31893 Dollars. L’association MOR GLAZ félicite Laure TALLONNEAU pour ses engagements pour défendre les Marins étrangers et faire appliquer le droit.

L’association MOR GLAZ ne croit pas se souvenir qu’un autre navire n’est fait l’objet d’une détention de la part du Centre de Sécurité des Navires de Brest pour non respect du contrat de travail.

Le Centre de Sécurité des Navires de Brest a tout simplement fait appliquer la MLC 2006 qui oblige que les salaires soient INTEGRALEMENT versés à intervalle n’excédent pas un mois. Les salaires précédents de ces 10 Marins n’étaient pas versés à la date obligatoire (certaines fois les salaires étaient versés avec deux mois de retard !)

Après l’intervention de Laure TALLONNEAU, certains de ces marins peuvent entrer chez eux en toute quiétude.

Après une relève d’une partie de l’équipage, le « ERATO » devrait reprendre la mer le mardi 17 juin 2014. 

L’association MOR GLAZ rappelle que sur les quais à Brest ou ailleurs y compris partout dans le monde que si toutes les forces portuaires (administratives, syndicales, associatives, etc..) s’associaient, tous les Marins, y compris ceux issus des pays pauvres, pourraient être moins mal traités qu’ils ne le sont parfois par certains « pseudo-armateurs ».

Pour l’association MOR GLAZ
Le Président Jean-Paul HELEQUIN

Posté le 17 juin 2014 par Jean-Paul Hellequin
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info