Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

LE « POURQUOI PAS ? » en arrêt technique en Pologne : une mauvaise bonne idée !

Un communiqué de Mor Glaz

Le navire Français de recherche océanographique « POURQUOI PAS ? » (appartenant à 100% à l’Etat) en arrêt technique en Pologne !...

Ubuesque et pourtant c’est bien confirmé. Un faux bon plan, une mauvaise bonne idée.

Dans un premier temps, le 17 janvier 2015 à l’annonce de l’arrêt technique du « POURQUOI PAS ? » en Pologne, l’association MOR GLAZ avait cru à une mauvaise blague.

Après quelques contacts, la fausse mauvaise idée nous était confirmée par des personnels de l’armement « GENAVIR » eux-mêmes un peu surpris par cette décision.

L’association MOR GLAZ constate comme trop souvent, qu’il y a un « abîme » entre les déclarations et les pratiques de nos responsables politiques.

L’association MOR GLAZ, constate, avec amertume, la timidité des uns et des autres à s’exprimer librement, sur le "moins disant social" au sein de l’Union Européenne. Tous scandalisés « l’incompréhension » mais pas avec la même détermination.

Dans un pays qui compte 10 millions de pauvres, 4 millions de demandeurs d’emploi, dans un pays qui aide, sans cesse, les entreprises, dans un pays qui possède toutes les infrastructures nécessaires, et toutes les compétences techniques, les conditions de sécurité optimales pour les salariés, la protection de l’environnement, comment est-il possible de laisser partir des contrats comme celui-là vers des chantiers qui ne pratiquent que le "moins disant social", tarifaire en mettant en difficulté nos chantiers.

Si l’armateur France (ce navire appartient à 45% à la Marine Nationale et les 55% restant à IFREMER) envoie ses navires dans des chantiers étrangers, seraient-ils européens ?

Comment pouvons-nous encore espérer, que les armateurs étrangers aient, eux, le réflexe de faire réparer leurs navires en France. « LE PACTE POUR L’AVENIR DE LA BRETAGNE » vient de sombrer, de faire naufrage, et, le renflouement sera difficile.

Après quelques « discrètes » investigations, l’association MOR GLAZ, est convaincue que cet arrêt technique coûtera bien plus que le prévisionnel, que s’il avait été réalisé dans un chantier de proximité.

L’association MOR GLAZ sait que des entreprises Françaises vont envoyer des spécialistes en Pologne pour effectuer les travaux les plus sérieux sur le point technologique. L’association MOR GLAZ suggère aux délégués de « IFREMER » et de « GENAVIR » de demander des comptes auprès d’un expert indépendant, afin de connaître le coût réel de cet arrêt technique, et d’être vigilant à tout incident qui pourrait se produire pendant et après cet arrêt technique effectué en Pologne, y compris incident environnemental…..

Pour l’association MOR GLAZ le Président

Jean-Paul HELLEQUIN

Posté le 5 février 2015 par Jean-Paul Hellequin
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info