Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

LNOBPL : le bilan du débat public démontre le manque de pertinence du projet

LNOBPL-300x167

La Commission chargée de l’organisation du débat public sur le projet de lignes ferroviaires nouvelles « LNOBPL », a publié le 26 février dernier le bilan du débat. Le constat est sans appel : le projet ne répond clairement pas aux attentes des habitant-es de Bretagne et des Pays de la Loire.
Ce débat a mis clairement en évidence le fossé entre les préoccupations concrètes du public qui souhaite avant tout une amélioration du service ferroviaire (fréquence, tarification, ponctualité, confort) et de l’accessibilité de l’ensemble du territoire, et les intentions de SNCF Réseau (ex-RFF), qui portent sur un projet d’infrastructure très coûteux, avec la création de lignes nouvelles pour au moins 3 milliards d’euros. Un décalage qui se retrouve également entre l’importance donnée par les grandes collectivités à l’objectif symbolique des 3h entre Brest/Quimper et Paris et le scepticisme du public sur l’impact économique réel d’un gain de temps de l’ordre de dix minutes pour seulement quelques trains par jour.
Les conclusions du débat public reprennent donc largement les observations et propositions défendues par Europe Écologie Les Verts et les associations : le projet LNOBPL n’est pas pertinent et ce débat est prématuré, « trop en amont » d’un projet « à l’horizon si lointain » pour les citoyens (comme le prouve d’ailleurs la faible mobilisation du débat). Les études de RFF le montrent, son intérêt socio-économique est très faible et serait avant tout lié au trafic vers le très hypothétique aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Justifier l’intérêt d’un projet de cette envergure par un autre projet dont la réalisation est plus qu’incertaine n’est pas raisonnable. D’autant que la commission du débat public rappelle que les expertises complémentaires (dont deux des scénarios ont des résultats socio-économiques positifs) ont mis en évidence « qu’il est possible de réduire de près de 15 minutes le temps de trajet entre [Rennes et Nantes], d’augmenter les fréquences, le tout en utilisant d’abord les emprises existantes ».

Plutôt que de réduire le temps de parcours de quelques TGV, investissons dans l’amélioration générale de l’offre de service ferroviaire sur tous les territoires de Bretagne et des Pays de la Loire, pour favoriser un aménagement équilibré et répondre au mieux aux besoins des usagers et des acteurs économiques.

EELV Bretagne et EELV Pays de la Loire

Les groupes EELV des Conseils régionaux de Bretagne et des Pays de la Loire

Le groupe EELV de la ville de Rennes

Le groupe des élu-e-s écologistes & citoyens de Nantes Métropole

Communiqué de presse du Jeudi 5 mars 2015

Retrouvez également :

Europe Ecologie les Verts Bretagne

le site d’Europe Ecologie les Verts Bretagne
URL: http://bretagne.eelv.fr
Posté le 9 mars 2015 par EELV Bretagne
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info