Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

A Brest, le le vendredi 5 juin, à 18 H 30

Rassemblement pour le second anniversaire de la mort de Clément Méric

Un communiqué des sections de Brest Métropole et Brest Université de la Ligue des Droits de l’Homme

Les sections de Brest Métropole et Brest Université de la Ligue des Droits de l’Homme appellent les citoyens de la région brestoise à un rassemblement

le vendredi 5 juin, à 18 H 30,
place de la Liberté,

sans drapeau ni banderole, dans le calme et la dignité en souvenir de Clément Méric, jeune militant syndicaliste brestois tué il y a deux ans parce qu’il était antifasciste.

Même si les messages de l’extrême-droite sont devenus aujourd’hui « politiquement corrects » et que les amis de ceux qui ont tué Clément occupent le haut du pavé, nous devons plus que jamais faire entendre notre voix .

La voix de ceux qui continuent de défendre les droits des sans-papiers et des migrants, des victimes du racisme ou de l’antisémitisme, de l’homophobie, du sexisme ou de toute forme de ségrégation. La voix de ceux qui refusent de baisser les bras devant les discours de haine et d’exclusion.

L’explosion des propos haineux à l’encontre des étrangers, des Roms, des musulmans, l’avalanche de propos mensongers et agressifs témoignent d’une montée de l’intolérance, du racisme et de la peur, dont on sait qu’ils se traduisent tôt ou tard en actes de violence.

Il y a urgence à porter un coup d’arrêt à ces dangers parfois négligés au nom de petits calculs politiciens. Il y a urgence à s’opposer à toute politique publique pouvant légitimer, de près ou de loin, des visions xénophobes et racistes. C’est bien en réaffirmant concrètement les droits de tous, des français comme des étrangers, des migrants, des Roms et de tous ceux qui sont tenus en lisière des droits fondamentaux, qu’il sera possible de rassembler largement contre les périls montants.

Car ces droits sont, de façon inaliénable, les fondements de la société de justice sociale, fraternelle, égale et libre pour laquelle Clément se battait.

Nous ne baisserons pas les bras !

Faites circuler l’information.

Nous invitons toutes les organisations se reconnaissant dans cet appel à le reprendre.

Pour la LDH : Christophe Inizan

Posté le 29 mai 2015
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info