Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Loi Renseignement

Communiqué de La Ligue des Droits de l’Homme de Brest

La loi sur le renseignement est une loi liberticide

Après l’Assemblée nationale, la loi sur le renseignement a donc été validée par le Sénat à une forte majorité. Les lois scélérates sont toujours votées à de « larges majorités ». C’est quelques années plus tard que l’on s’avise de l’erreur commise. Quand il est trop tard. Quand le mal est fait, et entré dans les mœurs.
La loi sur le renseignement, c’est malgré tous les dénis gouvernementaux le coup du Patriot Act américain avec quatorze ans de retard.
Donner aux services de renseignement le pouvoir d’intercepter tout ce que bon leur semble, cela donne la NSA et donc Snowden. C’est un fait désormais établi : les milliards d’interceptions du programme PRISM ont permis en tout et pour tout de déjouer « peut-être un » attentat, et en réalité aucun
C’est donc que le but de la surveillance de masse n’est pas de déjouer des « attentats terroristes », mais la surveillance de masse elle-même ; le « terrorisme » sert de prétexte à une tout autre politique.
L’étrange raisonnement qui consiste à dire « puisque la police a telle ou telle pratique illégale, autant la légaliser » plutôt que d’en déduire, ce qui serait tout de même plus logique, qu’elle doit cesser d’avoir ces pratiques, relève d’une sidérante démission devant la souveraineté policière. Si la sous-direction antiterroriste se mettait à régulièrement torturer des suspects « afin de déjouer des attentats », dirait-on : « il n’y a qu’à légaliser la torture » ?
Dire oui, c’est la guerre d’Algérie.
C’est, à l’autre bout, la même logique devenue folle qui fait conclure à des parlementaires que pour éviter que des manifestants ne soient blessés par la police, il n’y a qu’à leur interdire de manifester.

Le 11 janvier dernier sur la place de la Liberté nous déclarions notre attachement à la démocratie et à l’état de droit. Les députés et sénateurs qui ont voté cette loi infâme ont tourné le dos à cet engagement.

Rappel : le Service Après-Vente des Elections appelle à un rassemblement musical dimanche 21 juin à 14h devant Colbert. Le festival "Terrorisme et Patrimoine" avec les Algoristes contre la Loi Renseignement.
Posté le 20 juin 2015 par Julie Le Goïc
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info