Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Conseil de métropole du 26 juin 2015

Stationnement gratuit : une décision à rebours de l’action entreprise jusqu’à présent par la majorité !

L’intervention de l’élu EELV Ronan Pichon

Monsieur le président, chers collègues,

En décembre, la conférence sur le climat se déroulera à Paris, elle nous rappelle l’impérieuse nécessité d’agir collectivement et individuellement pour que les conséquences du changement climatique annoncées par le GIEC soient les moins destructrices possibles.

La métropole vient de lancer une campagne de sensibilisation pour impliquer l’ensemble de la population dans la réflexion et l’action sur les initiatives à prendre pour préserver le climat.

Depuis de nombreuses années, la majorité de gauche plurielle de la ville de Brest et de la métropole ont eu une politique volontariste en matière de transports publics, de transports actifs et d’un meilleur partage de l’espace public. C’est une des raisons qui nous a poussé aux dernières élections municipales et communautaires à poursuivre notre participation à cette majorité de gauche plurielle et à continuer ce travail collectif.

Dans ce contexte, un très mauvais signal nous est donné par l’annonce que nous avons lu dans la presse que pour faire venir les gens dans le centre ville, il n’y avait qu’une solution à proposer : le stationnement gratuit.

Nous répétons, ici et maintenant, notre opposition à ce choix qui vient à rebours de l’action entreprise jusqu’à présent par la majorité et du programme sur lequel nous avons été élus.

C’est pourquoi, nous espérons que ce débat que nous continuerons à porter au sein de nos instances, avec tous ceux qui partagent ce désaccord, va permettre de réexaminer ces choix que nous jugeons néfastes pour l’ensemble de la population et l’environnement.

Enfin, en ce qui concerne les annonces relevant des compétences municipales, les élus écologistes brestois se prononceront au sein de ces instances.

Posté le 6 juillet 2015
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info
Nouveau commentaire
  • Juillet 2015
    18:32

    Démission

    par Julie Le Goïc

    Pour information, la lettre d’explication de ma démission adressée le 26-06 aux adhérents EELV (j’ai essayé de la poster en article mais elle n’a pas été validée - j’ai été retirée des administrateurs du site, sans en avoir été informée). :-)

    "Aux adhérent-e-s, coopérateurs et coopératrices, et sympathisant-e-s d’EELV Brest,

    Suite aux annonces faites lors des Assises du Commerce sur la gratuité du stationnement le samedi jusque 14h et l’interdiction de consommation d’alcool en centre-ville, nous, élus écologistes de la majorité, avons rencontré François Cuillandre et Alain Masson ce mercredi.

    De cette discussion ne sont ressorties aucune proposition ou possibilité de négociation. Pire, notre position a été taxée de "surréaction" et nous n’avons pas été entendus non plus sur la question de l’arrêté anti-alcool.

    Pour ma part, je refuse que des opinions émises par d’anciens adhérents EELV et que j’ai relayées puissent servir comme prétexte d’un blocage supposé de ces négociations, sur des sujets aussi majeurs pour l’écologie politique et le projet que nous avons porté dans cette majorité.

    De plus, pour répondre à l’interpellation faite par le communiqué du groupe local EELV, il m’est impossible d’assumer de faire partie d’une équipe qui ramène le tout-voiture en centre-ville, et qui exclut les populations plus fragiles de ce même centre-ville pour satisfaire pêle-mêle la police, quelques commerçants et la droite brestoise.
    Nous venons également de démontrer que la présence d’élus EELV dans cette majorité depuis 20 ans n’a pas fait bouger les mentalités des dirigeants socialistes sur les questions écologistes. Nous ne pouvons plus penser que nous restons pour peser.

    C’est pourquoi, après de longues réflexions, je quitte la majorité, inquiète de la dérive droitière qui commence et qui ne va ni dans le sens d’une gauche de progrès, ni dans le sens d’une réelle prise en compte des enjeux climatiques et sociaux dont l’ugence implique un traitement politique à la hauteur.

    Julie Le Goïc"

  • Juillet 2015
    13:36

    Différents niveaux de protestation

    Vous ne mentionnez pas le départ de la majorité d’une élue EELV suite à cet arrêté ?