Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Déconstructions de plusieurs navires à Brest : enfin le début d’une nouvelle activité industrielle ?

Peu avant les fêtes maritimes de Brest 2016, La déconstruction du cargo Captain Tsarev, un des plus grands navires de commerce jamais démantelé en France, a débuté au quai de réparation numéro 4 à Brest.

Chaque année, entre 800 et 1300 épaves rejoignent le Bangladesh, l’Inde, la Chine ou le Pakistan pour être déconstruits. Les règles de sécurité, moins strictes qu’en Europe, sont alarmantes, notamment pour les ouvriers exposés à des produits nocifs et dangereux. Ces chantiers sont les chantiers de la honte que les armateurs mondiaux alimentent. Selon l’association Mor Glaz qui se bat notamment depuis des années pour l’instauration d’une usine de déconstruction navale de bateaux civils ou militaires à Brest, la délocalisation de nos déchets seraient ainsi responsables de plus de 150 morts par an rien qu’en Inde.

La délocalisation des déchets n’a pas que des conséquences sociales ; le transport des navires en fin de vie est dangereux et un impact environnemental très important en comparaison à une déconstruction dans le port le plus proche.

C’est d’autant plus intolérable que la faisabilité d’un chantier de déconstruction de bateaux civils ou militaires à Brest a d’ailleurs été prouvée à plusieurs reprises à Brest. « Nous avons le personnel pour et l’expérience, même si le cours de l’acier n’est pas au plus haut aujourd’hui » indique Pierre Rolland, patron des Recycleurs bretons.

En choisissant les Recycleurs Bretons pour la déconstruction du Captain Tsarev, la région a envoyé un signe fort en direction de l’emploi (20 emplois durant 6 mois pour le Captain Tsarev) et vers le démarrage d’une véritable filière de déconstruction à Brest.

Comme L’association MOR GLAZ, les élu.e.s EELV saluent le bon sens qui l’a enfin emporté et le choix effectué par la Région Bretagne de déconstruire à Brest.

Les élu.e.s et les adhérent.e.s EELV de Brest.

Crédit photo : MOR GLAZ.
Posté le 21 juillet 2016
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info