Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Législatives 2017 : Rassemblé.e.s ! pour une société juste et écologique

Circonscriptions de Brest-Centre et Brest-Rural

Retrouvez les actualités des candidats sur la page facebook dédiée : https://www.facebook.com/rassemble.e.s
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info
Nouveau commentaire
  • 6 mai
    08:10

    Législatives 2017 : Rassemblé.e.s ! pour une société juste et écologique

    par Christian PERROT

    Déjà rassemblé.e.s autour des élu.e.s ultralibéraux PS à brest, c’est déjà un début diront déjà certains esprits persifleurs locaux.

    Au delà de la boutade de bon aloi, les candidat.e.s EELV et BNC vont t-ils interpeller le Préfet du Finistère sur le bug constitutionnel qui s’invite dans les deux circonscriptions Brest-Ville et Brest- Rural ? En effet 2 systèmes de vote différents sur la même circonscription législative amène à une situation de rupture d’égalité entre électeurs et électrices (art. Alinéa 3 de la Constitution).

    Bien que les groupes politiques des deux candidat.e.s aient validé à Brest l’achat des opaques et invérifiables machines à voter imposées aux brestois depuis 2004, Madame Chaline et Monsieur Appéré n’y seraient aujourd’hui que très timidement opposés. Vos organisations politiques respectives n’ayant jamais véritablement bataillé pour le retour à la transparence électorale à Brest.

    Les candidatures de Nathalie Chaline et celle de Patrick Appéré sont l’occasion de crocher sérieusement sur l’opportunité de s’opposer une configuration d’inconstitutionnalité présente sur leurs 2 circonscriptions législatives et ainsi de tourner la page du piteux feuilleton de l’opacité électorale brestoise. Point particulier de configuration d’inconstitutionnalité sur lequel j’alerte précisément depuis plus d’un an sans relais politique sérieux tant à Brest que nationalement.

    Plus d’infos : Bug constitutionnel en vue

    Bien cordialement,

    Christian PERROT